Blog Arolla

Présentation DDD du 11 Avril par Cyrille Martraire

J’avais déjà souvent entendu Cyrille parler de DDD (Domain-Driven Design) par exemple lors de discussions sur les design patterns. Bien qu’intrigué, je n’avais jamais pris le temps d’investiguer et de me plonger dans le vaste sujet qu’est le DDD.

La présentation dans le cadre de l’Aroll@fterWork du mercredi 11 avril 2012, animée par Cyrille Martraire (@cyriux) sur ce sujet était l’occasion rêvée pour en savoir plus.
Devant un public composé d’une quarantaine de passionnés de l’informatique, allant du développeur au chef de projet, Cyrille a présenté un tour d’horizon du Domain-Driven Design mis en illustration par un retour d’expérience sur un projet récent qu’il avait pu réaliser avec cette approche.

Le DDD va dans le sens et se marie très bien avec les méthodes agiles, le TDD (Test Driven Developpement) et le BDD (Behaviour Driven Development). Mis à part le fondateur de DDD, Eric Evans, un certain nombre de grands noms du monde Java ou de l’agilité sont liés de près ou de loin au DDD, parmi eux Martin Fowler, Greg Young, Udi Dahan, Dan North, Gojko Adjik, et beaucoup d’autres en partagent les idées, comme Steve Freeman, Nat Pryce et d’autres.

Le DDD nous invite à nous concentrer sur le modèle et à le faire passer avant le reste, à définir proprement les termes utilisés (Ubiquitous Language) qui conduiront la plupart du temps à des objets techniques portant les noms de ce langage. Ces termes seront utilisés par tous et faciliteront la compréhension entre tous, des experts fonctionnels aux testeurs en passant par les développeurs.

On apprend par ailleurs que le code est le modèle et le modèle est le code, sans traduction. Ceci se matérialisera en pratique dans les différents artefacts utilisés (ValueObject, Entity, Repository et Service) les patterns appliqués et l’architecture mise en place, en général une architecture hexagonale avec le domaine au centre.

Cyrille nous invite autour de son retour d’expérience à découvrir de façon très concrète le DDD, les nombreux avantages qu’il apporte : tous les acteurs du projet parlent le même langage ; la simplicité et la facilité de lecture du code ; la testabilité et la bonne compatibilité avec l’intégration continue ; et quelque chose de très important à mes yeux, l’implication des développeurs dans le fonctionnel que cette méthode induit.

Je vous invite à découvrir cette présentation sur le DDD qui a conquis l’assemblée présente. Je suis sûr qu’après ça vous voudrez en savoir plus, vous pourrez alors lire la référence documentaire sur le sujet, la “bible bleue” (Domain-Driven Design de Eric Evans) et comme moi, vous n’aurez plus qu’une idée en tête : le mettre en pratique.

Note : Cette présentation DDD est disponible en vidéo. N’oubliez pas de suivre notre fil Twitter @arollafr pour les infos sur nos évènements. Cyrille peut aussi refaire cette présentation sur demande dans votre organisation : Merci de contacter Aude: aude.amarrurtu@arolla.fr

1 comment for “Présentation DDD du 11 Avril par Cyrille Martraire

  1. Pingback: Entretien avec Germain Soumier | Arolla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *