Blog Arolla

Microsoft Build 2016 – Jour 1

Hier, pour le premier jour de l’édition 2016 de sa Build, Microsoft a frappé fort.
Pas tant au travers d’annonces tonitruantes qui, globalement, se sont faites plutôt timides, mais à travers une ligne directrice qui semble désormais être solide et pleinement assumée : s’inscrire dans l’avenir.

Tel est le message sous-jacent que la firme de Redmond a fait passé hier : “l’avenir se construit maintenant et vous pouvez compter sur nous”.

La grand-messe des développeurs, qui a plutôt pour habitude d’être fortement ancrée dans le présent, avait cette fois-ci des allures de film de science-fiction ultra-réaliste.

Passée l’annonce de la très prochaine “anniversary update” de Windows 10 qui devrait non seulement ajouter un grand nombre de fonctionnalités à l’OS mais également booster la présence et l’intelligence de Cortana, Satya Nadella embraye très vite sur le résultat de l’association avec Ubuntu : la disponibilité immédiate de Bash sur Windows.

En effet, Microsoft aime Linux et le fait de plus en plus savoir par le biais d’appels du pied flagrants à cette communauté qu’il convoite tant depuis 2 ans, notamment à travers ses efforts via le cloud d’Azure.

 

Puis vient le tour de l’UWP (Universal Windows Platform) pour laquelle on nous annonce une conversion possible depuis n’importe quelle application .Net ou Win 32, et ce très prochainement.

Au passage, la XBox One entre dans la famille, puisqu’il sera désormais possible d’activer un “mode développeur” et de débugger applications et jeux vidéo en direct depuis Visual Studio.

Suit la présentation de l’HoloLens. Entre l’annonce du début des livraisons pour les développeurs, la présentation du superbe coffret, la toute première release du SDK et la démonstration des capacités applicatives plus que convaincantes, personne ne savait où donner de la tête.

Le potentiel applicatif du casque de réalité virtuel est tel qu’il paraît presque irréel. Pourtant hier, les premiers développeurs ont déjà pu s’essayer sur un objet bien palpable.

 

Enfin, la dernière thématique vient définitivement inscrire Microsoft dans l’avenir avec l’enrichissement de Cortana, voué à devenir bien plus qu’un simple assistant grâce au machine learning des “Cognitive Services”.

La présentation de plusieurs API dédiées à la prédiction et à la reconnaissance en tout genre devrait permettre à la firme de chasser sur les terres bien gardées de Google qui jusque-là conserve un temps d’avance.

Pour conclure, cette première journée était essentiellement tournée vers le futur et l’ouverture mais s’est révélée plutôt pauvre en ce qui concerne des problématiques plus actuelles telles que le mobile ou la portabilité du .NET.

Néanmoins, ces dernières thématiques devraient être à l’honneur aujourd’hui puisque l’agenda prévoit une large place pour .NET, ASP.NET Core et Xamarin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *