Blog Arolla

Microsoft Build 2016 – Jour 2

Pour le deuxième jour (sur trois) de son évènement annuel, Microsoft a cette fois-ci sorti l’artillerie lourde … pendant 20 minutes 🙂

La deuxième (et dernière) keynote animée par Scott Guthrie, vice-président de Microsoft, commence par une présentation succincte d’Azure et de sa montée en puissance à travers le monde.

Construire un “cloud intelligent” est le mot d’ordre, et pour ce faire, Azure est déployé dans trente régions uniques à travers le monde ce qui est plus que Google et AWS (Amazon Web Services) réunis.
Mais cette (courte) présentation n’aura duré que sept minutes montre en main pour ensuite laisser la place à ce que tout le monde attendait depuis maintenant plus d’un mois : Xamarin.

M. Guthrie embraye donc sur LA techno du moment, que sa compagnie vient fraîchement d’acquérir pour une somme avoisinant tout-de-même les 500 millions de dollars (selon le WallStreet Journal) !

Passé le petit film de propagande habituel, l’assemblée accueille Miguel De Icaza, initiateur du projet Mono, co-fondateur et CTO de Xamarin, qui en profite pour faire une rapide démonstration dont le point d’orgue est l’annonce de la toute nouvelle possibilité d’émuler iOS directement depuis Windows.

Ne pouvant s’empêcher d’écorcher Apple au passage avec ce trait d’humour : “C’est excellent car vous n’avez désormais plus besoin d’investir dans une chaise pivotante”.

Suit le retour sur scène de Scott Guthrie qui annonce dans la foulée la mise à disposition gratuite de Xamarin pour tous les utilisateurs de Visual Studio, y compris pour Community Edition !

La nouvelle est accueillie par un tonnerre d’applaudissement et des cris de joie rarement vus dans une keynote Microsoft.

Il conclut enfin par l’ouverture de l’ensemble de la solution Xamarin Runtime qui rend désormais l’intégralité des outils nécessaires à la réalisation de n’importe quelle application sur n’importe quelle plateforme open source.

 

Cette partie qui aura duré près de 20 minutes (sur 2h30) aura malheureusement presque éclipsé le reste de cette keynote, dont les annonces suivantes resteront un peu fades.

BMW s’invite sur scène avec l’annonce d’un partenariat et d’une vision commune concernant les IoT (l’internet des objets) et Azure revient en force avec la mise en avant des “services externes” permettant de faire à peu près tout ce qui est possible de C# à Python en passant par NodeJs.

 

Vient ensuite une démonstration des capacités d’Azure Service Fabric à travers le jeu vidéo MMO Age Of Ascent, puis des possibilités offertes par l’API Microsoft Graph permettant la réalisation d’applications interfacées avec Office 365.

Pour conclure, cette deuxième journée était beaucoup plus ancrée dans le présent que la précédente et s’est aussi révélée plus dense en contenu.

Microsoft consolide son positionnement orienté vers l’ouverture et l’universalité, la société ouvre grand les vannes pour libérer la créativité et le potentiel technologique résidant en chaque développeur d’aujourd’hui et de demain.

C’est plus que jamais un bel avenir qui se profile pour les technophiles ayant un idéal en tête qui se réalisera peut-être un jour : abattre les clivages et exploiter toutes les richesses de toutes les technologies à disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *