Blog Arolla

Complexité, qualité et communication – Revue de presse de mai

Cette revue de presse fait écho à la précédente. Comment atteindre le résultat attendu ? Comment communiquer dessus ? On pourrait penser que l’on se répète, mais il n’y a pas de solution universelle. Les articles suivants vous apporteront, je l’espère, du grain à moudre.

On commence par un cri du cœur. Ce cri vous l’avez déjà entendu, il est dû au fait que la complexité de nos logiciels nous empêche d’avancer. Il est bon, de temps en temps, de se remettre ces problématiques en tête.
https://www.simplethread.com/software-complexity-killing-us/

Comment contrôler cette complexité ? Une des solutions est dans le paradigme de notre langage favori, notamment en utilisant certains principes de la programmation fonctionnelle. Dans cet article, il sera question de ce que cela peut apporter comme bénéfices, mais aussi les contraintes.
https://dzone.com/articles/functional-programming-principles-every-imperative

Maintenant, qui dit complexité, dit souvent des difficultés à maintenir les objectifs que vous vous êtes fixés avec votre client. Par voie de conséquence, c’est la qualité de votre logiciel qui s’en ressent. Faut-il chercher un fautif ? Qui est responsable de ce manque de qualité ?
De ce côté, tout le monde est un peu responsable. C’est ce que rappelle l’auteur de l’article suivant. Par son expérience, elle nous donne des recommandations.
https://mkdev.me/en/posts/5-recommendations-on-how-to-maintain-the-code-quality-and-keep-your-self-development-when-nobody-cares

Au travers de tout cela se trouve le problème de la communication. Dans la vidéo suivante, il est question de “storytelling” ou l’art de raconter une histoire pour réussir à trouver une solution. Ce qui est très intéressant, c’est que le speaker n’est autre que Evan Czaplicki, le créateur du langage Elm. Il nous explique comment cette façon de communiquer lui permet de mieux désigner et architecturer ce langage ainsi que les outils/api autour.
https://www.deconstructconf.com/2017/evan-czaplicki-on-storytelling

C’en est fini pour cette revue de presse. Avec toutes ces informations, vous serez prêt à préparer votre application pour le « code body » (en comparaison du « beach body ») pour que ce dernier soit le plus beau !

Lionel


PS : Vous connaissez la différence entre complexe et compliqué ? On vous explique tout
ici !
video-youtube-complexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *